Sous les feux croisés de la critique

L’effet de la bénédiction de l’Évêque-à-l’Épée, les exorcismes et même la guérison de malades ainsi que les résurrections des morts sont souvent interprétés par les adversaires comme venant du malin, ce qui n’est pas pensable, puisque des conversions frappantes et des améliorations au Bien se sont produites grâce à lui. En outre, il a grandi en vertu et en grâce, alors que le mal ou l’enfer aurait opéré une baisse de caractère.

Malgré cela, un flot de pires diffamations de tout genre détruit sa réputation. On monte en épingle et on lui impute toute faiblesse que l’on croit découvrir dans ses faits et paroles, tandis que les bons fruits sont passés sous silence.

On le combat du haut des chaires et dans des écrits. Son attitude est tournée en dérision et ses déclarations sont mal interprétées par des hommes prétendus judicieux et sages. Pendant tout ce temps, il n’y a guère eu de reproches qui ne lui aient été épargnés, comme si tout son entourage n’avait été investi qu’à le juger. Si ses ennemis ne devaient endurer qu’une partie de ce qui repose sur les épaules de l’Évêque-à-l’Épée, ils se tairaient car même toute la méchanceté des mauvaises langues n’est rien, comparée aux attaques effroyables de l’enfer qui l’opprime sans cesse avec une rage terrifiante parce qu’il sent la fin de sa suprématie.

 

Témoignage du prélat Pr. Dr Harambillet

(Professeur, docteur de droit canon et juriste à la Rota Romana, le plus haut tribunal ecclésiastique du Vatican)

Au sujet des prêtres prêchant contre l’Évêque-à-l’Épée, il écrit:
«Ces prêtres s’exposent au grand danger d’imiter les pharisiens et de porter un jugement sur des choses auxquelles le jugement appartient à Dieu seul. Il est insensé et irresponsable, en une époque de décadence générale de l’Église, de juger encore en raison d’un droit canonique libellé en des temps normaux. En tant que docteur et juge, il est de mon devoir en cette affaire de faire savoir qu’aujourd’hui pas moins de traditionalistes suivent le chemin de la perdition en prenant la place de Dieu et en condamnant de leur propre compétence aveuglée la vocation que Dieu éveille dans chaque individu.

Ce n’est pas le moment de juger, mais le moment d’observer et de prier parce que Dieu fait souverainement son choix, ici comme dans toutes choses. Il ne s’adaptera jamais aux pensées de l’homme comme le montre toute l’Écriture sainte et le Saint Sacrifice de la Messe ...!»

Le prélat Dr Harambillet expliqua à l’Évêque-à-l’Épée devant plusieurs témoins:
«Selon le droit canon vous êtes validement consacré, néanmoins sans autorisation. Mais après que le pape Paul VI eut annoncé que: „La fumée de Satan s’est infiltrée jusqu’à la tête de l’Église!”, ces lois ne devraient plus avoir de validité, il faudrait édicter une loi d’urgence. Mais comme l’Église ne réagit pas, Dieu intervient souverainement.»

Après que le prélat Dr Harambillet eut soumis l’Évêque-à-l’Épée à un examen de deux heures, il se mit à genoux en demandant: «Excellence, donnez-moi votre bénédiction.»

 

Autres confirmations

Lettre de réponse de Maria Simma (une mère célèbre des pauvres âmes du purgatoire de Voralberg) à Madame H. qui s’est informée auprès d’elle sur la personne de l’Évêque-à-l’Épée.

Lettre de réponse de Maria Simma

Lettre du Pr. Matt (Professeur en Liturgie ecclésiale) sur le Saint Sacrifice de la Messe que l’Évêque-à-l’Épée a rédigé sur ordre de DIEU.

Expertise de droit canonique de Mag. Helmut Deixler de Vienne (A) rédigée le 13.12.1985 concer­nant la validité de la consécration épiscopale de l’Évêque-à-l’Épée.

Expertise de droit canonique de Mag. Helmut Deixler
Lettre du Pr. Matt – Professeur en Liturgie ecclésiale