Mt 19,5: „À cause de cela l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils seront deux dans une seule chair! Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Ce que DIEU donc a uni, que l’homme ne le sépare point.“

Le Sacrement de l’Ordination,
confère, par l’imposition des mains et l’onction avec la Sainte Huile, une part de la force sacerdotale de JÉSUS-CHRIST. Seul un évêque validement ordonné, dont la ligne d’ordination remonte jusqu’aux Apôtres, peut administrer cette ordination.
1 Tm 4,14: „Ne néglige pas la grâce qui est en toi, qui t’a été conférée en vertu d’une prophétie avec l’imposition des mains de la dignité sacerdotale.“

Le Très Saint Sacrement de l’Autel
est le plus grand mystère de tous les Sacrements. En lui, l’amour absolu de JÉSUS-CHRIST atteint son point culminant, car pain et vin deviennent réellement Corps et Sang du FILS de DIEU. L’Eucharistie est nourriture de l’âme et unit à DIEU de manière surnaturelle.
Jn 6,54 sq.: „En vérité, en vérité, je vous le dis: Si vous ne mangez la Chair du Fils de l’homme et ne buvez son Sang, vous n’aurez pas la vie en vous. Qui mange ma Chair et boit mon Sang a la vie éternelle et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Car ma Chair est vraiment nourriture et mon Sang est vraiment breuvage. Qui mange ma Chair et boit mon Sang demeure en moi et moi en lui!“

Chacun de ces Sacrements est comparable à un arbre du paradis, aux merveilleux fruits mûrissants, que DIEU offre aux hommes.

Notre PÈRE,
Toi qui es au Ciel!
Sanctifié soit Ton Nom!
Ton règne vienne!
Ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel!

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien;
pardonne-nous nos offenses
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas succomber à la tentation,
mais délivre-nous du mal!
Car c’est à Toi qu’appartiennent le règne et la force et la splendeur
d’éternité en éternité. Amen!

Notre foi

Nous croyons en DIEU, le PÈRE Tout-Puissant, Créateur du Ciel et de la terre, et en JÉSUS-CHRIST, Son FILS unique, qui a été conçu du SAINT-ESPRIT, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu en enfer, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté au Ciel, est assis à la droite du PÈRE Tout-Puissant, d’où Il viendra juger les vivants et les morts.

Nous croyons en DIEU, le SAINT-ESPRIT, qui est SEIGNEUR et qui donne la vie, qui est adoré et glorifié comme le PÈRE et le FILS.

Pareillement en l’Église de JÉSUS-CHRIST avec ses sept saints Sacrements, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair et à la vie du monde à venir.

Explication du logo des Nouveaux-Chrétiens

Beaucoup se demandent ce que signifie le signe sur nos ouvrages.

Notre logo montre la croix en forme d’Y, comme sainte Hélène la découvrit, donc comme elle était à l’origine et comme on peut la voir dans diverses an­ciennes églises. Le cercle indique la sainteté.

Logo des Nouveaux-Chrétiens

Les sept saints Sacrements

Il n’existe qu’une Église. C’est l’Église que JÉSUS-CHRIST a fondé Lui-même et qui doit s’appuyer sur le premier évêque – Pierre, le roc! C’est pour cela aussi qu’on l’appelle apostolique. C’est l’Église qui possède les sept saints Sacrements. Dans les Sacrements de l’Église, les fidèles viennent y chercher la défense contre le péché et la force pour une vie agréable à DIEU.

Les sept Sacrements – Sources de grâce

Le Baptême
efface le péché originel ainsi que tous les péchés commis. Il fait passer l’âme du baptisé dans l’état paradisiaque et l’incorpore dans l’Église du CHRIST. Il est la condition pour recevoir tous les autres Sacrements.
Mt 28,19: „Allez donc, enseignez toutes les nations les bap­ti­sant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.“

La Confirmation
appelée aussi Baptême du feu, parachève le Sacrement du Bap­tême et nomme l’homme au poste de combattant de DIEU. Par elle, le confirmand reçoit de manière extraordinaire le SAINT-ESPRIT.
Act 8,17: „Alors ils leur imposaient les mains et ils recevaient le Saint-Esprit.“

La Confession
obtient le pardon de DIEU selon que le pénitent regrette, avoue et prend une sérieuse résolution de ne plus pécher. Elle donne la possibilité de recommencer à tout moment avec DIEU.
Jn 20,23: „Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.“

L’Onction des malades et des mourants
efface les péchés, purifie tous les cinq sens et peut contribuer à la guérison du malade. Elle est réconfort et force pour l’ago­ni­sant.
Jac 5,14: „Quelqu’un parmi vous est-il malade? Qu’il appelle les prêtres de l’Église et qu’ils prient sur lui, l’oignant d’huile au nom du Seigneur.“

Le Sacrement du Mariage
est une sainte alliance entre les époux et DIEU. Cela mène à un sacerdoce au sein de la famille.